Questions fréquentes

 Une PUI peut-elle approvisionner des patients non hospitalisés ?

Une PUI (Pharmacie à Usage Intérieur) est là, comme son nom l'indique, pour répondre aux besoins des patients hospitalisés dans l'établissement. La seule exception concerne les médicaments qui ne sont disponibles que dans les hôpitaux ou qui sont en double circuit (ville et hôpital, comme les antirétroviraux) et qui peuvent être délivrés aux patients ambulatoires.

Comment procéder pour venir chercher des médicaments à la pharmacie ?

Il faut d'abord se présenter au bureau des entrées dans le hall d'accueil de l'hôpital avec sa carte vitale et sa carte de mutuelle, faire établir une fiche de circulation et se présenter à la pharmacie avec cette fiche et l'original de la prescription médicale.

Que font les pharmaciens dans un hôpital ?

Les pharmaciens hospitaliers s'impliquent dans le choix des médicaments et dispositifs médicaux retenus à l'hôpital et veillent à la maîtrise des dépenses publiques. Ils organisent le circuit des médicaments et des dispositifs médicaux de leur réception à leur administration ou utilisation. Ils valident les prescriptions médicales de certains services de l'hôpital en collaboration avec les médecins, travaillent sur des dossiers de fond comme l'informatisation de la prescription, la stérilisation, le système assurance qualité, la mise en oeuvre des textes de lois et des réformes de santé. Ils répondent à des enquêtes et rendent des indicateurs à la demande des autorités de santé. Ils représentent l'hôpital dans différentes commissions régionales ou interrégionales.

Et les préparateurs ?

Les préparateurs sont les bras droits des pharmaciens et préparent les traitements pour les patients de l'hôpital. Ils travaillent en étroite collaboration avec les services de soins et y font des visites régulières afin de vérifier que les conditions de stockage des produits de santé sont conformes et d'améliorer les organisations existantes.

Pourquoi ne trouve-t-on pas tous les médicaments dans un hôpital ?

Dans les établissements de santé, on ne peut trouver que les médicaments agréés aux collectivités, qui correspondent à quelques exceptions près aux médicaments remboursés par la sécurité sociale. De plus, l'hôpital public est soumis au code des marchés publics et ne peut détenir comme une officine tous les représentants d'une classe thérapeutique donnée. Les médicaments dont le rapport bénéfices / risques est le meilleur sont sélectionnés et afin de minimiser les dépenses publiques sans nuire à la qualité de la prise en charge médicamenteuse, les PUI de plusieurs hôpitaux peuvent se regrouper pour augmenter les volumes d'achat et faire baisser les prix proposés par les laboratoires pharmaceutiques.

 

Vous êtes

Vous êtes ?

Plan d'accès

Plan d'accès